Église protestante de la Réunion Église protestante de la Réunion

Accueil du site > EPR SUD - CMLK > le CMLK nouveau est arrivé

le CMLK nouveau est arrivé

Après des années de persévérance le projet de construction du centre paroissial et social pourra enfin voir le jour !

mardi 9 octobre 2018

Vous trouverez ci-joint le premier numéro de la "NEWS LETTER" du CMLK ! Quelle étrange idée ? N’en avons-nous pas assez parlé ? Cela fait près de 20 ans que ce projet nous préoccupe et parfois complique singulièrement la vie de l’Eglise protestante de la Réunion !

C’est bien pour cette raison qu’il faut en parler, qu’il faut expliquer afin de pouvoir enfin nous tourner résolument vers la réalisation du projet. Désormais nous en sommes très proche, le « Permis de construire » a été déposé, nous attendons l’accord de la municipalité. Il s’agit de cette étape qui verra sortir un bâtiment de terre et qui permettra de toucher au sens premier du terme la pierre qui devient « pierre vivante » (cf fin de la lettre).

NOUS VOULONS DONC, DANS CETTE LETTRE, PEU A PEU PRESENTER LA SITUATION, LES ECHEANCES, LES ENJEUX LES ETAPES A VENIR. NOUS VOULONS EGALEMENT EVOQUER L’HISTOIRE DE CES DERNIERES ANNEES AFIN DE GARDER EN MÉMOIRE NOS CHEMINS DE PATIENCE ET DE PERSEVERANCE.

N’hésitez pas à réagir , proposer, critiquer,... Bonne lecture

Portfolio

P.-S.

L’apôtre Pierre a écrit "…et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle…" (1 Pi 2:4-5). « Pierres vivantes » : l’expression forme un oxymore c’est-à-dire une figure de style qui associe deux mots contradictoires. Une pierre c’est froid, inerte, mort, cela n’a rien de vivant ! Les deux termes accolés produisent un effet de surprise et donc un effet de sens. Par ailleurs, en grec le participe présent utilisé ici ne veut pas seulement dire « vivant » mais également « vivifiant », qui a reçu la vie et qui la transmet Il s’agit bien entendu d’une allusion au Christ, mais au-delà, il s’agit aussi d’une invitation aux siens à se laisser vivifier par lui.

Documents joints

Répondre à cet article