Église protestante de la Réunion Église protestante de la Réunion

Accueil du site > Emissions radio > Dieu et l’absurde (I)

Dieu et l’absurde (I)

mardi 10 février 2009

On associe souvent la foi au sens, et le non-sens (l’absurde) à l’incroyance. Cela paraît logique dans la mesure où croire en Dieu semble renvoyer nécessairement à croire en une intelligence supérieure et donc à une cohérence du monde créé. Pourtant à bien regarder les choses, c’est plutôt la sagesse païenne qui est entièrement dépendante de la cohérence et de l’harmonie du monde, alors que le monde biblique est fondé sur une certaine absurdité, celle de l’histoire de l’alliance avec Dieu. Désir de Dieu, fidélité et infidélité du peuple ne forment pas une cohérence accessible par la raison et le sens mais à bien des égards les brouillent.

Mots-clés : absurdité, Aristote, cause, désir, Descartes, existentialisme, fidélité, foi, grand horloger, grâce, harmonie, incroyance, infidélité, Job, Pascal, philosophie, Qoheleth, sagesse, Sartre, sens, Voltaire

Répondre à cet article