Église protestante de la Réunion Église protestante de la Réunion

Accueil du site > Communication > WALDTRAUT TREILLES 1926/2017

WALDTRAUT TREILLES 1926/2017

Une personalité hors du commun nous a quitté

lundi 26 juin 2017

Wal Treilles a été depuis des années la voix de la sagesse et de la richesse spirituelle pour beaucoup de personnes à la Réunion : Ses anciens collègues, beaucoup d’amis allemands de notre paroisse et au-delà. Son témoignage fort et profond a attiré auprès d’elle des gens de tous les horizons et de tous les ages, les jeunes aimaient sa compagnie raffraichissante, une classe d’allemand a mis sa vie en scène pour en faire une pièce de théatre. Dans le cadre de mes visites pastorales j’ai passé quelques moments d’une intensité rare avec elle. VOUS TROUVEREZ CI-JOINT QUELQUES ARTICLES LA CONCERNANT ET LES REFERENCES DE SES LIVRES AUTO-BIOGRAPHIQUES AINSI QUE LES TEXTES UTILISES AUX OBSEQUES

- "La vie est un caméléon" : Roman biographique 2003
- "Peregrinations entre deux mondes". janvier 1994

Madame Treilles ou WAL comme tout le monde l’appelait Est née le 6 février 1926 en Poméranie c’est en Prusse Orientale l’actuelle Pologne. Après l’arrestation de son père par la Gestapo elle est envoyée en camp de travail. En 1945 l’invasion soviétique provoque l’exode des allemands de cette région et sa famille perd tous ses biens. Avec ses parents et son frère ils vont s’installer à l’Ouest. Wal travaille comme traductrice/secrétaire auprès des alliés puis reprend des études. Elle parle le français, l’italien, l’espagnol et va vivre plusieurs vies Elle épouse Henri Treilles un professeur parisien en 1960. Avec Henri qui est toujours parmi nous, ils partent enseigner au Cameroun, en Corse, dans le pacifique à Tahiti et puis ici à la Réunion où ils vont s’installer sans jamais arrêter de voyager et de rencontrer la diversité et la misère du monde. Lors de tous ces périples qu’elle raconte dans ses romans ils ont été accompagnés par leurs trois enfants : Sébastien, Cécile et Sylvie. Ici, Ils ont été rejoints par 4 petits enfants et 3 arrières petits enfants.

Le décès de sa fille Cécile l’a beaucoup marqué et l’a poussé à élargir sa recherche spirituelle déjà très féconde en direction de l’Inde et plus tard vers Madagascar la grande île qu’elle aimait particulièrement et qu’elle n’a cessé de soutenir.

Malgré son grand âge et ses pépins de santé elle n’a cessé de s’occuper d’écrire, de s’intéresser et de réagir aux événements du monde et de la Réunion. A 91 ans elle a gardé une fraicheur et une liberté d’esprit étonnant ! Oh ses proches le savent bien, Joe une amie m’a dit que Wal était « brillante, entêté, déterminée, forte d’esprit, et jusqu’à la fin elle a gardé son mental d’acier. C’était une bonne amie sur qui on pouvait compter. Elle nous manquera beaucoup. »

Elle a nous a quitté très discrètement lundi dernier le 19 juin vers 16h de l’après-midi après un court séjour à l’hôpital. Nous nous sommes rassemblés jeudi le 22 juin pour nous souvenir avec reconnaissance de la vie que Dieu lui a donnée, pour soutenir par notre amitié et notre prière celles et ceux qui, sont dans le deuil et pour écouter la parole que Dieu nous adresse. Malgré notre peine, nous affirmons que Jésus-Christ fait route avec nous et nous promet la vie auprès du père.

Portfolio

Documents joints

Répondre à cet article