Église protestante de la Réunion Église protestante de la Réunion

Accueil du site > Communication > EFFATA n° 71

EFFATA n° 71

Bonne Lecture

samedi 17 février 2018

en document joint vous trouverez la suite du journal. Ce numéro présente essentiellement quelques textes des célébrations du 500ème anniversaire de la Réformation et particulièrement les interventions du pasteur /professeur MICHEL BERTRAND et de Mgr AUBRY

Pour votre entrée en matière voici l’éditorial de Marc André Conry !

LES BONNES RESOLUTIONS

Tout comme moi, à l’occasion de la Saint-Sylvestre, vous avez certainement déjà pris de “bonnes résolutions” : cette année “j’arrête de fumer”, “je me remets au sport”, “je mange moins gras”, “je range mes papiers”, “je passe moins de temps devant les écrans”, “j’éteins mon smartphone régulièrement”, etc. Et tout comme moi, vous avez certainement déjà connu par la suite les joies des petits abandons, des renoncements, du retour en arrière, des désillusions, du manque de persévérance, de l’oubli de sa promesse. Alors, à chaque nouvelle année, on redit plus ou moins les mêmes formules d’auto-persuasion dans l’espoir de “changer sa vie” et, chaque année, on s’aperçoit qu’il est bien difficile de se changer soi-même.

Devant ce constat d’incapacité toute humaine, ne serait-ce pas l’occasion de se tourner vers Dieu et de chercher une autre voie/voix ? Jésus nous a exhorté à de nouveaux départs mais, en fouillant dans les Evangiles, point de “bonnes résolutions” auto-centrées. Ce ne sont que mises en route VERS l’autre, suivis de chemins AVEC Jésus, partage de l’Amour de Dieu. Et ces vraies bonnes résolutions, Dieu nous assure que nous ne serons jamais seul pour les mettre en pratique. Loin de nous laisser isolé dans notre inconstance de femme et d’homme, Dieu est toujours là, à nos côtés, sur ces parcours de vie.

Alors, plutôt que de vouloir à tout prix trouver nos bonnes résolutions bien personnelles et souvent vouées à l’échec, expérimentons le vrai changement, constant, inaltérable, celui qu’apporte le cheminement aux côtés du Seigneur. Et c’est tout naturellement que, dans un an, on pourra se remémorer avec joie tous les bons changements que cela aura permis dans notre vie.

Portfolio

Documents joints

Répondre à cet article